Le Réseau des Jardins Solidaires Méditerranéens (RJSM)

Marseille et région méditerranéenne, France.

 

Initié en 1999 le RJSM est une association à but non lucratif qui réunit des associations, des collectivités, des entreprises & des particuliers dont l’activité principale ou l‘intérêt est lié aux jardins partagés. Il comprend une cinquantaine de membres.

Le RJSM a pour buts :

De favoriser les échanges & la formation continue de ses acteurs

De promouvoir & valoriser l’existence des jardins solidaires

De soutenir les jardins existants & les nouveaux projets

Les membres sont indépendants, ayant chacun leur propre fonctionnement, mais  partagent les mêmes valeurs : respect de la personne, de l’environnement, solidarité & partage.

Organisme de formation agrée par l’Etat, le RJSM organise régulièrement formations non formelle et formations professionnelle sur l’animation et la création des jardins partagés. Le réseau est aussi membre du groupe « Le jardin dans tous ces états » JTSE avec lequel il travaille au développement et à la reconnaissance des jardins partagés au niveau national.

Le “Réseau des Jardins Solidaires Méditerranéens” est un réseau qui rassemble un grand nombre de jardins associatifs et d’organismes ou de personnes liés au monde des jardins partagés dans le sud –est de la France, dans les régions Provence Alpes Cote d’Azur et Languedoc Roussillon. Ce réseau a été crée à la suite du Forum des jardins Partagés de Nantes en 1999 par l’association « Les Jardins d’AMELIE ». L’objectif de cette création était d’offrir aux jardins partagés du littoral méditerranée un endroit pour partager et combiner leurs expériences, leurs activités, leurs savoirs.

Les objectifs de l’association RJSM sont :

–       Animer le réseau des jardins partagés méditerranéens

–       Développer les échanges et la formation continue des animateurs et des acteurs des jardins

–       Promouvoir l’existence des jardins partagés

–       Soutenir le développement et la création de nouveaux jardins

–       Soutenir les jardins existants

L’association RJSM définie ses valeurs selon la Charte du Jardin dans Tous Ses Etats, charte adoptée par le groupe de travail du même nom qui rassemble des organisations régionales travaillant sur la thématique des jardins partagés partout en France.

« › Pour le RENFORCEMENT DE LIENS SOCIAUX, là où les conditions d’existence ont contribué à distendre les mailles de la vie sociale, de l’entraide et du dialogue

› Pour que les citoyens, sans aucune discrimination culturelle, ethnique ou sociale, puissent S’APPROPRIER LEUR CADRE DE VIE quotidien et l’enrichir

› Pour DONNER UN POINT D’APPUI AUX PERSONNES EN DIFFICULTÉ aux fins de retrouver utilité sociale et dignité, en ayant la possibilité de participer à un travail productif qu’il soit monétaire ou non

› Pour nouer des liens généreux autant que respectueux avec la Terre et le monde vivant, et AGIR DE FAÇON RESPONSABLE

› Pour le plaisir de créer, de goûter, de partager, comme de NOUVELLES FORMES DE LIBERTÉ ET D’AUTONOMIE

Pour toutes ces raisons, il nous semble important d’affirmer le droit de tous au jardin. »

Chaque jardin est unique, pourtant tous les Jardins Solidaires Méditerranéens se reconnaissent parce qu’ils portent les mêmes valeurs : respect de la personne, de l’environnement, solidarité.

Une centaine de  jardins partagés fleurissent sur le pourtour méditerranéen, dont 35 étaient membres actifs du RJSM en 2011.

Le RJSM organise plusieurs sortes d’activités :

Formation informelle : « rencontres-échanges » visites de jardins, voyages formatifs… Les participants échangent leur savoirs et leurs expériences, et découvrent ensemble de nouveaux jardins. Ces activités créent du lien entre les jardins, et contribuent au developement de chacun des jardins membres du réseau.

Formation professionnelle : Il s’agit principalement de session de formation de 2 à 4 jours, reconnues dans le cadre de la  formation professionnelle continue. Accessibles aux professionnels et aux bénévoles elles permettent de soutenir l’émergence de nouveaux projets de jardins. Exemples de session : « Créer et animer un jardin en partage », « Découverte de l’horticulture thérapeutique », « autoproduction au jardin »…

Assistance et conseil aux projets : le réseau peut aider les porteurs de projets (groupes d’habitants, centre sociaux, associations, municipalités…) à créer leurs propres jardins.